positif

Sophrologie & Littérature 1 : L'école du Positif

 "Et qu'on ne m'énerve pas avec ces racontars philosophiques qui prétendent que le bonheur est toujours pour demain. Respirer est un bonheur, et voir est un bonheur, et marcher, et peindre, évidemment, et boire des vins forts et fumer et baiser et même peiner et se battre. Naître au monde est un bonheur dont je ne connais pas d'égal, sous tous les soleils et dans tous contextes, et s'aviser que le monde existe et que j'y ai ma part est encore une forme avancée du bonheur, ce monde fût-il construit au-dessus de l'abîme. Tout est bonheur, ou rien ne l'est, cela tient uniquement au regard que l'on porte sur les choses. Il n'est nulle raison au bonheur, et nulle raison de le réfuter. Importe seulement l'autorisation au bonheur que chacun s'accorde ou se refuse. Imaginez un monde où les hommes s'autoriseraient d'eux-mêmes à saisir le bonheur quand il s'offre, et à s'y épanouir, ici, et maintenant. Imaginez un peu!"

Extrait de "Le vif du vivant" Lydie SALVAYRE, éditions CERCLE D'ART

J'aime beaucoup ce texte qui, bien qu'il lui soit étranger, laisse percevoir de façon très "musclée" certes, et un brin excessive, certains principes fondateurs de la Sophrologie. Je trouve fort jouissive cette affirmation d'un bonheur où l'on ne vit ni "tiède" ni "anesthésié". Ce bonheur, loin d'être bêtifiant et construit sur notre capacité à vivre pleinement chaque geste à chaque instant, "contamine"  et dynamise tout ce qui en nous ne demande qu'à chanter. 

Evoquons ici un principe fondamental, qu'en Sophrologie on appelle le principe d'action positive. Il considère que toute action positive se répercute sur tous les éléments psychiques de notre être. Si nous construisons une personnalité où les éléments positifs (dans nos sensations, nos souvenirs, nos projets...) sont valorisés et recherchés avant les problèmes, nous nous permettons d'envisager notre avenir plus sereinement. Ainsi, ce regard (positif) que l'on porte sur les choses, par sa volonté affirmée et par sa répétition, s'intègre progressivement à notre quotidien, pour devenir une attitude de vie.

Cultivons donc au maximum les bons moments pour recueillir en nous toutes leurs vertus!


1160249-3094325-1.jpg

Lire la suite

Expériences sophrologiques

Beaucoup pratiquent la SOPHROLOGIE sans le savoir...

et ça n'a rien d'étonnant, puisque grand nombre de ses techniques s'appuie sur notre capacité à "somatiser" les bonnes choses! Et oui, nous entendons souvent ce terme de "somatiser" (intégrer physiquement un élément psychique) lorsqu'il s'agit d'éléments négatifs (la mauvaise nouvelle qui nous "assomme", la peur qui noue l'estomac...) mais sachez que cela marche aussi en sens inverse! Et c'est un art précieux que de savoir le maîtriser. Ainsi, lorsque nous nous plongeons dans la brochure de voyage pour organiser nos futures vacances, dans la contemplation d'un paysage qui nous fait rêver, ou au restaurant, dans un menu qui nous fait saliver, nous nous "nourrissons" physiquement des bonnes sensations que nous procurent ces éléments déclencheurs... et nous sommes dans la SOPHROLOGIE!

On comprend tout de suite mieux pourquoi il est si important de se ménager des plages de plaisir, de s'octroyer des respirations, de s'accorder du temps car sous l'apparence de la légèreté et de l'insousciance, ces instants constituent le terreau de notre bien-être et fertilisent tous les aspects de notre vie!  (F.C.)

relaxation-1.jpg


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site