article

Article : Sectes, quand elles s'attaquent à notre santé


Voici un article intéressant paru le 16/04/2013 sur le blog d'Essentiel Santé Magazine, sur les signes de dérive (concernant toutes les pratiques) qui doivent vous alerter...


J'espère à cette occasion faire comprendre à ceux qui le croiraient encore (heureusement, ils sont de moins en moins nombreux), que la Sophrologie n'a jamais rien eu à voir avec une secte, et qu'elle a été victime, lors de scandales il y a quelques années, d'une confusion de son nom avec celui, phonétiquement proche, d'un mouvement sectaire que je ne nommerai pas pour éviter sa publicité, ainsi que du tort causé par certains praticiens fantaisistes auto-proclamés. Bien au contraire de l'emprise, parmi les valeurs défendues par la Sophrologie, on trouve la connaissance et l'autonomie auxquelles chacun a droit pour vivre sa pleine existence. Un sophrologue se détournant de ces valeurs, ne pratique plus la Sophrologie! 

Petite mise au point : un sophrologue n'est pas habilité à prescrire ni à modifier un traitement médical (sauf s'il est également médecin); la Sophrologie est apolitique et laïque (vous entraîner dans un mouvement ou croyance quelquonques est contraire à son éthique); elle ne comprend pas de massages (sauf si le praticien l'associe à sa spécialité de kiné par exemple); elle n'implique pas de contact physique avec le sophrologue, ni de se dénuder;  elle peut se pratiquer parallèlement à d'autres disciplines et ne nécessite aucune exclusivité (au contraire, elle se révèle souvent très complémentaire!); le tarif des séances est établi au début de la cure et aucune dépense ultérieure n'est à prévoir (pas d'accessoires); enfin comme pour toute discipline, un sophrologue reçoit une formation spécifique, vous pouvez demander à voir ses références. 

Et pour finir de vous en convaincre, vous n'avez qu'à essayer au moins une fois... si vous y prenez goût, vous restez libre d'arrêter quand VOUS le décidez.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×