Sophrologie & Littérature 4

"Il est difficile au milieu du brouhaha de notre civilisation qui a le vide et le silence en horreur d'entendre la petite phrase qui, à elle seule, peut faire basculer une vie: "où cours-tu?" Il y a des fuites qui sauvent la vie: devant un serpent, un tigre, un meurtrier. Il en est qui la coûtent: la fuite devant soi-même. Et la fuite de ce siècle devant lui-même est celle de chacun de nous. "Où cours-tu?" Si au contraire nous faisions halte - ou volte-face -, alors se révèlerait l'inattendu: ce que depuis toujours nous recherchons dehors veut naître en nous".

 Extrait de "Où cours-tu? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi?" Christiane SINGER, éd. ALBIN MICHEL

La réponse proposée à l'interrogation de ce texte est un arrêt sur soi-même, capable de développer la conscience de nous-même, afin de libérer notre potentiel et de nous faire accéder à la pleine dimension de notre existence. 

La sophrologie ne procède pas autrement et, grâce à ses techniques précises, nous offre des clés pour installer et affiner cette exploration de soi.  

singer-7-nuits.jpg 

fuite vide bruit exploration naître Voir

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site