Expérience spontanée

Saisissement ce matin. Très inopiné dans ce RER vide, sale et puant où je me laissais porter. Et pourtant. Un éblouissement. La perception de mon coeur se dilatant dans ma poitrine, de chaque cellule de mon corps pesant dans chaque recoin des secondes qui s'égrènent et d'habiter l'instant, totalement. La perception d'une joie immense, d'être cette joie, sa source, son cours. Délice et surprise. Ma tête a cherché à comprendre. J'ai regardé par la fenêtre, reconnu ces paysages disgracieux quotidiennement parcourus, nimbés de soleil, où rien ne semble avoir bougé. Et pourtant. Autour de moi, personne, seul le bourdonnement envahissant de la machine et des effluves très humaines persistantes... Un bonheur intense et spontané s'est invité ici. Sans cause directe. Sans attente. Sans projet. Je suis rentrée chez moi, chargée de ce précieux cadeau du jour. Un état d'être qui demeure, qui me fait respirer, marcher, parler, me nourir de tout un peu différemment.
Je partage avec vous cette expérience car elle témoigne à quel point elle peut être simple et accessible. Peut-être en veillant à cultiver les moyens de se rendre disponible à de telles expériences. Ces moyens? Juste (ré)apprendre à se poser. Respirer. Ecouter. Accueillir l'instant. Indépendemment des contextes et situations extérieures.
A ce bonheur s'ajoute la joie de pouvoir vérifier par une telle expérience, toute ma démarche quotidienne de travail, de sophrologue. Je vis ce que je pratique, ce dont je parle, ce que je partage, au gré de mes propres complexités et de mes épreuves. 
Gratitude pour ce bonheur, insoumis et débonnaire.
F.C.
 
Meteo 1
 
 
 
 
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site