Sophrologie et autres disciplines

A l' heure de choisir et de vous engager dans une discipline, êtes-vous de ceux qui ont du mal à faire la différence entre Sophrologie et Relaxation ? Entre sophrologie et Méditation ou encore Psychologie positive ? Êtes-vous de ceux qui pensent qu'on parle toujours plus ou moins de la même chose ?

Sans entrer dans les détails ni faire d' historique, j' espère que vous trouverez ici quelques réponses simples et claires pour vous orienter.

Tout d' abord, il est vrai que ces disciplines sont cousines mais, c' est un de leurs points communs, elles se sont chacunes élargies en divers courants et pratiques, qui sont restés plus ou moins proches. Ainsi, loin d' être exhaustive dans mes exemples, il existe des différences importantes entre la sophrologie caycédienne (d' origine) et la sophro-analyse, entre les relaxations de Vittoz et de Jacobson, entre la méditation en pleine conscience (mindfulness) et la méditation transcendantale... Les termes sont devenus génériques. Aussi, une fois que vous avez opté pour une discipline, selon votre sensibilité et vos objectifs, il vous appartient de vous renseigner sur les différentes formes qu' elle peut recouvrir... Rencontres ou séances d' essai avec des praticiens sont des moyens simples pour vous aider à déterminer le choix de la méthode ainsi que celui de son mode, groupe ou individuel.

En abordant donc rapidement le sujet des différences et points communs de ces méthodes, contrairement à ce qu' on croit souvent, Sophrologie et Relaxation n' ont pas les mêmes ambitions. Certes, dans les deux approches, on travaille sur la respiration, la présence au corps, la recherche du bien-être et de la paix intérieure... Mais une différence majeure apparait dans le projet de la sophrologie qui tend à rendre celui qui pratique ses techniques plus autonome et acteur de sa vie. Elle vise, par une pratique régulière, intégrée au quotidien, un renforcement de l'équilibre corporel, émotionnel, de ses capacités et des valeurs de son existence. Pour la détente corporelle qu' elle procure, la relaxation constitue un des outils de la sophrologie.

Concernant Sophrologie et Méditation, elles ont là encore des similitudes, même si elles ne les abordent pas de façon identiques, sur l' attention accordée à la respiration, le soin porté à la posture corporelle, le souci de s' intégrer facilement aux situations quotidiennes pour valoriser la force de l' instant présent, la capacité de vivre sa réalité plus "confortablement" en apprenant à se détacher de la virtualité des ruminations ou anticipations négatives. La Sophrologie aborde cependant la temporalité de façon différente, offrant des techniques qui posent une intentionnalité incluant le passé et le futur du pratiquant. Elle propose également des mouvements, lors de relaxations dynamiques, qui lui sont spécifiques, et favorise la somatisation positive de ses expériences.

Tout comme la Sophrologie, la psychologie positive (différente de la pensée positive) vise l' épanouissement plein et entier de l'individu et l' amélioration de ses qualités d' être humain. Ses explorations et son travail sur les émotions s'appuie sur d'autres méthodes, dont la Méditation en pleine conscience, la Cohérence cardiaque et s' expriment par des exercices inspirés d'une vaste palette.

Il  ressort de toutes ces disciplines, qu'elles tirent leur efficacité de leur pratique, par l' expérience vécue (la vivance, en sophrologie) car, pour citer Christophe André, "les concepts ne guérissent pas, c'est l'incarnation des concepts qui guérit", et la répétition régulière de ces pratiques sont autant d' occasions de s'accorder du temps, un temps de douceur et de bienveillance.

Par ailleurs, des recherches en imagerie cérébrale tendent à démontrer que certaines de ces disciplines, auxquelles peut s'ajouter l'hypnose, témoignant d' une aussi grande efficacité, ne passent pas par les mêmes voies cérébrales. Ces études, appelées à se développer dans un avenir proche, pourront alors établir plus précisément les points de concordances et de différences de toutes ces méthodes et permettre d'approfondir leurs champs d'actions.

Derniers conseils : choisissez selon votre coeur et votre sensibilité. Chaque discipline a sa beauté. Engagez-vous dans celle qui vous parait la plus simple à mettre en place dans votre vie car plus elle s' intègrera naturellement à votre quotidien, plus elle aura de chance de vous révéler ses bienfaits !  F.C

Bulles de joie

 
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site