L'émerveillement pour se sentir vivant

Je partage avec vous cette belle découverte. J'ai eu le privilège d'assister à une lecture-rencontre organisée à la Maison de la poésie autour de ce nouvel essai littéraire, avec son auteure Belinda CANNONE et j'ai été enthousiasmée par cette femme qui présente son travail sur l'émerveillement comme profondément ancré dans l'expérience. Celle qui écrit "L'émerveillement est une foudre délicate" évoque "un état intérieur capable de faire rendre à l'objet sa capacité d'émerveillement", la rencontre entre cet état intérieur et le monde, une concentration, une vigilance se conjugant avec un hors-de-soi qui permet de VOIR. Si elle rapproche cet essai d'un mode de savoir-vivre, elle le distingue clairement d'un manuel de développement personnel et je dois dire que les extraits qu'elle nous a lus m'ont donné à entendre une langue si riche, sensuelle et incarnée, qu'elle m'en a aisément convaincue. Cependant, je retrouve dans cet ouvrage tous les ingrédients chers à mon coeur et cette approche de la vie que par la sophrologie, je cherche à développer: devenir un être pleinement conscient, ouvert, ancré dans le présent, apte à surprendre et savourer la grandeur et la beauté de chaque instant. Voici une lecture précieuse pour qui veut nourrir ce feu sacré de l'âme qu'est l'émerveillement!

 

"Parfois le silence règne, nous sommes paisibles et concentrés, la lumière est belle et notre regard vigilant: alors l’émerveillement nous saisit. D’où vient ce sentiment fugitif? Il ne résulte pas forcément de la nature grandiose de la situation ou du spectacle. Souvent c’est un état intérieur favorable qui nous permet de percevoir une dimension secrète et poétique du monde. Soudain on vit pleinement, ici et maintenant, dans le pur présent. Cette disposition intime est une conséquence du désir de vivre et de la faculté de joie.
Le risque de l’enténèbrement a frappé notre époque mais il faut d’autant plus persister à évoquer l’émerveillement. Car la construction du bonheur, le respect de chaque vie précaire, précieuse et susceptible d’accueillir les plaisirs en même temps que le labeur, sont la marque de notre conception de l’existence. Ici est notre séjour, y porter un regard attentif est le plus sûr remède contre le nihilisme.
"

S'émerveiller de Belinda CANNONE - éditions STOCK

1540 1

 

 
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×